iso 2000, L'isolation confort de votre maison

Depuis plus de 18 ans, ISO 2000 ne cesse de développer de nouveaux produits innovants en matière d’isolants minces multicouches thermo-réflecteurs.

Notre société fait partie aujourd’hui des entreprises européennes leaders dans ce secteur avec plus de 4 millions de m² d’isolants minces multicouches fabriqués par an.

Cette réussite est l’aboutissement de nombreuses années de recherche pour améliorer les produits d’isolation minces multicouches par l’assemblage de nouveaux matériaux ayant comme objectif d’accroître le pouvoir isolant tout en limitant l’encombrement.

Faites des économies pour votre maison

Résistance thermique et économie d'énergie

ISO 2000 accompagne les professionnels comme les particuliers vers la maison à Basse Consommation d’énergie en faisant progresser l’isolation grâce à des solutions innovantes, qui répondent aux exigences d’aujourd’hui, à savoir notamment la norme NF EN 16012, seule norme en vigueur permettant aux isolants réfléchissants d'obtenir l'éligibilité aux aides à la rénovation énergétique (CITE, primes CEE, TVA à 5,5%...) et anticipent celles de la future réglementation thermique.

La nouvelle gamme d'isolants dernière génération ISO 2000 composée, entre autres, des produits TOP TOIT, TOP COMBLES, TOP TOIT DUO, ALVEOL'R, ISO LIN HPV, TOP BARDAGE a été testée et certifiée selon la norme NF EN 16012.

L'innovation au service de l'isolation

Depuis plus de 18 ans, ISO 2000 ne cesse de développer de nouveaux produits innovants en matière d’isolants minces multicouches thermo-réflecteurs.

Notre société fait partie aujourd’hui des entreprises européennes leader dans ce secteur avec plus de 4 millions de m² d’isolants minces multicouches fabriqués par an.

Cette réussite est l’aboutissement de nombreuses recherches afin de développer et d’améliorer les produits d’isolation minces multicouches avec l’assemblage de nouveaux matériaux ayant comme objectif d’accroître le pouvoir isolant, été comme hiver,  tout en limitant l’encombrement.

Nos isolants minces multicouches sont aujourd’hui des produits de référence sur le marché de l’isolation et nous ne cessons de rechercher, de développer et d’innover dans ce secteur.

La très grande majorité de nos produits permettent de réaliser en une seule pose l'isolation et l'étanchéité dans la mesure où il s'agit de produits 2 en 1 (avec pare-vapeur ou écran de sous-toiture intégrés).

Vous pouvez consulter les documentations relatives à tous nos produits dans le menu "documentations".

Notre large gamme répond à toutes les applications et configurations d’isolation aussi bien pour les constructions neuves que pour les rénovations en conformité avec la RT 2012 en matière d’étanchéité à l’air.

Nos responsables commerciaux installés sur toute la France sont à votre écoute et à votre disposition.

Blog de l'isolation

Quelle est la meilleure saison pour isoler sa maison ?

Le 12/11/2020

Si l’artisan sélectionné et les matériaux posés jouent un rôle clé dans l’aboutissement et la réussite de travaux de rénovation énergétique, la saison aussi a son importance ! En matière d’isolation par exemple, toutes les saisons ne se valent pas et peuvent influer directement sur le confort des occupants durant la mise en œuvre, mais aussi sur la durée du chantier lui-même. Pour vous éviter un stress inutile, voici les mois à privilégier.

C’est certainement la question que tout le monde se pose : combien de temps vont durer mes travaux d’isolation ? Malheureusement, il n’existe pas de réponse type à cette interrogation tant cela va dépendre du type des travaux.

Pour des combles avec de la laine soufflée, la mise en œuvre peut très bien prendre une journée alors qu’avec un isolant réflecteur ISO 2000, le chantier ne durera que quelques heures. De même, une isolation par l’extérieur prendra en moyenne trois semaines pour une maison de 50 m2 − si et seulement si la météo est de votre côté ! 

En pratique, sachez que vous pouvez agir en votre faveur ! Comment ? En choisissant une saison optimale pour vos travaux, un artisan qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ainsi qu’une solution performante et facile à poser. 

Mars, avril, mai : une période de premier choix pour vos travaux d’isolation 

Le printemps signe le retour des beaux jours. Raison pour laquelle, cette saison est la plus propice à la réalisation de travaux d’isolation. Pratique, il ne fait ni trop chaud ni trop froid.

Par conséquent, ni vous ni votre artisan n’aurez à subir voire souffrir du froid de l’hiver ou des fortes chaleurs de l’été. Un paramètre à ne pas prendre à la légère dans la mesure où il est préférable d’enlever l’ancien isolant avant de poser le nouveau.

Autre atout du printemps : les journées s’allongent et permettent donc de profiter de la lumière du jour plus longtemps.

COMPRENDRE

Pourquoi faut-il retirer le vieil isolant de mes combles ?

Conserver un ancien isolant c’est prendre le risque de conserver un matériau dégradé ou mal posé. De plus, ce potentiel couloir à courant d’air ou à rongeur, une fois emprisonné sous votre nouvel isolant − plus récent et donc plus performant − peut provoquer tassement, humidité, ponts thermiques et in fine auréoles. Son manque d’aération pourrait même, au contact d’une source de chaleur (comme les lumières intégrées dans un faux plafond), être à l’origine d’un départ de feu.

Septembre, octobre, novembre : un second choix à ne pas laisser passer !

Les mois d’automne sont tout à fait propices à la réalisation de travaux de rénovation et d’optimisation énergétique. Toutefois, attention au calendrier de vos travaux.

Mieux vaut éviter d’empiéter sur les mois d’hiver dont les conditions météorologiques sont bien moins adaptées à la réalisation de travaux d’isolation (températures extérieures en berne, moins de luminosité quotidienne, pluies orageuses).

Si vos travaux d’isolation concernent votre toiture et vos combles, vous vous éviterez ainsi un certain inconfort, voire un rallongement du chantier. Par ailleurs, vous pourrez profiter d’économies d’énergie dès le début de l’hiver !

Bon à savoir : comment faire le bon choix d’isolant pour ma toiture ?

Certaines contraintes liées à votre habitation doivent être prises en compte par votre artisan : la pente du toit, la zone géographique et les conditions climatiques générales. La structure de votre charpente et la nature de vos combles (perdus, aménageables ou habitables) ajusteront également son choix. L’isolation se fera par l’intérieur ou par l’extérieur. La différence ?  

  • Une isolation extérieure a l’avantage de ne pas diminuer la surface habitable ni la hauteur sous plafond de vos combles. De plus, durant le chantier vous n’aurez pas à subir la poussière et les déchets de chantier dans votre maison. 

  • Une isolation par l’intérieur a pour sa part la particularité de pouvoir être mise en œuvre, quelle que soit la météo. De plus, elle est moins coûteuse et vous permet d’améliorer fortement votre confort phonique. Notamment si votre artisan opte, par exemple, pour l’isolant réflecteur ALVEOL’R d’ISO 2000. Grâce à sa structure innovante en « nid d’abeille », ce dernier permet d’agir en une seule pose sur l’isolation thermique, phonique ainsi que sur l’étanchéité à l’air des toitures, murs et planchers de combles. Une solution gain de temps, efficace, propre et sans fibres nocives ou irritantes qui a tout bon, quelle que soit la saison !

Checklist : vos travaux d’isolation par priorité énergétique et de confort

N°1 : les combles et le toit qui, en cas de mauvaise isolation, laissent s’échapper 25 à 30% de la chaleur intérieure l’hiver et créent une augmentation de la température l’été.  

N°2 : des murs qui sont mal ou non isolés, laissent échapper 20 à 25% de la chaleur intérieure l’hiver, laissent pénétrer autant d’air chaud l’été et provoquent sensations de froid et de courant d’air.  

N°3 : le sol qui représente jusqu’à 10% des déperditions énergétiques d’un logement.

 

Pour assurer la réussite de vos travaux, découvrez dès maintenant les isolants réflecteurs ISO 2000 ! Des isolants performants, respectueux de l’environnement, des occupants et des poseurs.

  • Certifiés et donc éligibles aux aides à la rénovation énergétique
  • Légers (faciles à transporter et à manipuler)
  • Non dangereux (aucun équipement de protection n’est nécessaire)
  • Respectueux (aucune poussière ni fibre nocives/irritantes, classés A+ pour les émissions de COV (Composés Organiques Volatils) selon la norme ISO 16000)
  • Découpe facile (au cutter, couteau sans dents ou scie électrique selon les isolants ISO 2000)
  • Fixation simple et rapide (par agrafe ou clouage)
  • Polyvalence (des isolants adaptables à tous les supports)